Audrey AEGERTER

Profile picture for user aaegerter
Doctorante
profile_email
Bio

C’est dans le cadre du projet européen INIA, qu’Audrey Aegerter rejoint l’équipe de l’AGS et travaille sur l'émergence du mouvement intersexe en Europe. Titulaire d’un master interdisciplinaire en droits de l’enfant de l’Université de Genève, sa thèse vise à acquérir des connaissances historiques et géopolitiques sur le développement de ce mouvement. Membre du conseil d'administration du réseau francophone de recherche sur l’intersexuation (RéFRI), Audrey Aegerter a déjà été impliquée dans différentes recherches sur l’intersexuation et s’engage, depuis 2017, dans diverses associations intersexes nationales et internationales. 

Appartenance